Avant de partir : les choses à savoir

Un voyage à New York, même de quelques jours à peine, ça se prépare longtemps à l’avance, surtout si vous voulez en profiter un maximum. Voici quelques conseils et trucs à savoir un peu en vrac :

Bien planifier votre voyage

Capture d’écran 2013-01-13 à 22.45.54

Je vous conseille de planifier assez précisément chacune de vos journées là bas, sans pour autant rentrer dans un agenda à la minute près, mais afin d’avoir un planning bien défini et de ne pas perdre le temps précieux que vous aurez une fois sur place. New York c’est immense comme ville, et même si le métro et les taxis facilitent les choses essayez de regrouper vos visites par demi-journée dans une même zone géographique. Par exemple la visite de la statute de la liberté est à faire en même temps que celle du quartier de Wall Street qui se trouve à deux pas.

Il existe de très nombreux forums sur Internet où vous pourrez demander des avis sur votre planning, ou même vous inspirer des plannings des autres en parcourant les fils de discussion. Par exemple les sites forumny.com, le forum du Routard ou encore celui de TripAdvisor sont très fréquentés.

BON A SAVOIR

  • Ne chargez pas trop votre planning, vous serez rapidement sur les rotules et surtout vous risquez de manquer les choses importantes en courant partout pour essayer de voir trop de choses (ce qui peut se comprendre). Mieux vaut prendre son temps, quitte à replanifier certaines visites pour un futur voyage.
  • Il existe de nombreux « Pass » qui vous permettent d’économiser de l’argent sur les visites payantes. J’en parlerai spécifiquement dans un article et je rajouterai le lien dès qu’il sera en ligne.

Acheter sur place

dollars-19782_640

Tous les prix sont affichés hors taxes dans les magasins à New York : comptez environ 8% de taxe dans l’Etat de New York pour la plupart des produits, sauf pour les vêtements et les chaussures d’un valeur inférieure à 110$ (dans ce cas pas de taxes !). Cette taxe est rajoutée à la caisse et n’apparaît pas sur les étiquettes de prix, donc pensez bien à l’avoir en tête lorsque vous ferez vos achats sous peine de mauvaise surprise !

Ce n’est pas dans nos habitudes, mais il est nécessaire de donner un pourboire aux serveurs lorsque vous allez au restaurant. La valeur de ce pourboire est entre 15% et 20% du montant total de l’addition, en fonction de votre appréciation de la qualité du service. N’hésitez pas à dire au serveur combien vous lui donner de pourboire (« tip » en anglais), surtout si vous payez en liquide car dans le cas contraire il pourrait croire que le surplus que vous lui donnez correspond à son pourboire.

La plupart des banques proposent des cartes bleues permettant de payer et de retirer de l’argent aux Etats Unis, mais avec des frais. Dans le doute demander à votre banquier, et surtout demandez lui quels sont les frais qui s’appliquent car ils peuvent être importants ! Par exemple pour notre banque, la BNP, les frais sont de 2,9% + 0,80€ par opération. Cela peut paraître faible mais quand vous payez votre café à 4$ par CB cela peut être considérable.  Dans ce cas l’astuce peut être de retirer de « grosses » sommes (par exemple 400$) en liquide à des distributeurs, vous limitez ainsi les frais qui s’appliquent à chaque transaction.

BON A SAVOIR

  • La BNP Paribas possède un partenariat avec la Bank Of America, qui vous permet de retirer sans aucun frais des dollars dans tous les distributeurs Bank of America. Et ça tombe bien il y en a presque à chaque coin de rue à New York

Surtout ne cherchez pas à échanger vos euros en dollars une fois à New York, les taux pratiqués par les bureaux de change « attrape touristes » sont gigantesques. Pour éviter les frais bancaires et limiter les frais de change, l’astuce consiste donc à récupérer des dollars en France avant de partir. Pour cela vous pouvez demander (au moins 15j à l’avance) à votre banque, mais le taux proposé n’est en général pas hyper intéressant.

BON A SAVOIR

  • Le site Yes-change vous permet d’échanger en ligne vos euros contre des dollars avec en général des taux bien meilleurs que la plupart des banques. Par exemple au moment où j’écris ces lignes pour 500€ je peux récupérer 655$ environ, ce qui est intéressant. De plus ils peuvent vous envoyer les dollars par courrier (aucun risque, ils sont envoyés en recommandé et assurés en cas de perte), ce qui vous évite de vous déplacer.
  • De la même manière les bureaux de change présents dans les aéroports, en France ou aux USA, vous demanderont des frais très élevés. Je me rappelle avoir changé 50€ lors de mon 1er voayge, et je n’avais même pas récupéré 50$ alors que le taux à ce moment là était de 1,22$  pour 1€ !

Trucs et astuces

Les prises électriques américaines ont un format différent, mais aussi un voltage qui n’est pas le même qu’en France : 110V alors que c’est 220V ches nous. Heureusement la mondialisation fait que la plupart des adaptateurs électriques qui équipent nos appareils sont compatibles avec ces 2 voltages. Pour vérifier il suffit de regarder l’étiquette de votre adaptateur, en particulier la mention « AC Input »

Dans l’exemple ci-dessus la valeur de « AC Input » est « 100 – 240V » donc il fonctionnera aussi bien aux USA (110V) qu’en France (220V). Par contre s’il y avait écrit uniquement « 220V » alors un transformateur (couteux, minimun 50€) serait nécessaire pour faire fonctionner votre appareil aux USA.

Mais rassurez-vous il vous suffira dans le plupart des cas d’un adaptateur qui ressemble à ça (qu’on trouve pour une bouchée de pain sur Ebay ou dans les magasins de bricolage) :

1272642447_22318379_1-Photos-de--ADAPTATEUR-ELECTRIQUE-6A-EURO-vers-AMERICAIN-SORTIE-UNIVERSELLE-ADAPTATEURS-VOYAGE-USA-1272642447

Par exemple nos appareils photo, iPhone et iPad sont tous compatibles avec le voltage américain, et nous partons en général avec 3 ou 4 adaptateurs comme ceux-ci dans nos valises.