Mon guide "Comment voyager à New York sans se ruiner" enfin disponible !

  Après des mois de travail, j'ai le plaisir et la fierté de vous annoncer que mon guide "Comment voyager à New York sans se ruiner" est enfin disponible. Vous pouvez l'acheter en ligne sur iBooks ici (pour le lire sur iPhone, En savoir plus

[Bon Plan] Gagnez de l'argent en réservant vos hôtels grâce au Cashback

Je ne vous apprends rien, l'hôtel représente une part très importante lors de tout voyage, en particulier à New York. Et si je vous disais qu'il existe une astuce pour économiser entre 5% et 10% sur votre réservation, ça En savoir plus

[Bon Plan] New York Pass : visitez plus de 80 attractions tout en économisant !

Après le City Pass dont je vous parlais il y a peu dans un article dédié, le New York Pass (à ne pas confondre donc) est lui aussi un système de Pass mais qui fonctionne assez différemment. En effet En savoir plus

[Bon Plan] New York CityPass : économisez plus de 40% sur 6 attractions populaires

Je le répète souvent mais New York coûte cher, et cela inclut également les attractions ou lieux à visiter. Comme le disait le capitaine de notre croisière sur l'Hudson en 2012 "le seul truc gratuit à New York c'est En savoir plus

Jour 18 : Santa Monica, Malibu, Lompoc

Publié le by ethomit dans Blog | Laisser un commentaire  

N’ayant pas vraiment envie de découvrir Los Angeles (la journée que nous y avions passé en 2013 était suffisante, et l’expérience d’hier soir a confirmé notre 1ère impression qui était plutôt mauvaise), nous quittons la ville pour sa banlieue très proche, à savoir la ville de Santa Monica.

Il s’agit d’une ville très « classe », située en bord de mer, avec une immense et très renommée plage de sable fin, des boutiques de luxe, des restaurants raffinés… Sa plage est assez connue car de nombreuses personnes aiment bien y venir pour montrer leur corps de rêve (ou pas) en se baladant devant les touristes et habitants, d’ailleurs une portion est nommée « Muscle Beach ». Elle dispose également d’un « Pier », une jetée qui donne sur la mer avec quelques boutiques, manèges et restaurants, très sympa.

Le pier de Santa Monica

C’est aussi à cet endroit que se trouve officiellement la fin de la légendaire Route 66, qui relie Chicago à Los Angeles.

La fin de la route 66

On en profite pour déjeuner chez « Bubba Gump », un resto qu’on avait déjà fait à New York et qu’on a encore une fois adoré, aussi bien pour l’ambiance que pour la nourriture.

Miam

 

Après s’être promené un peu sur la plage, ce qui nous a donné envie de nous baigner (pas le temps malheureusement), nous reprenons la route mais en longeant la côte plutôt que de prendre l’autoroute. Cela rallonge un peu notre trajet mais on profite de paysages magnifiques, notamment à Malibu, une autre ville côtière avec ses nombreuses maisons de stars donnant sur le pacifique.

Nous arrivons enfin à Lompoc, une petite ville qui a pour principal (et unique) intérêt de se situer à peu près à mi chemin entre Los Angeles et San Francisco. Comme presque tous les hôtels de la région le notre possède un jacuzzi, dont nous profitons bien pour nous détendre en fin de journée.

Demain retour au point de départ à San Francisco, et nous comptons bien essayer de profiter un maximum de cette ville !

Jour 17 : Los Angeles, Warner Bros Studios

Publié le by ethomit dans Blog | Laisser un commentaire  

Nous quittons les 42° de Laughlin pour prendre l’autoroute vers l’Ouest afin de rejoindre Los Angeles. Plus on s’approche de notre destination est plus nous sommes nombreux sur la route. A quelques dizaines de kilomètres de Los Angeles les bouchons commencent à se manifester, on s’y attendait. En effet Los Angeles est une ville immense et très peuplée, et elle est desservie par d’énormes axes autoroutiers qui vont dans tous les sens, avec parfois 7 ou 8 voies de chaque côté. C’est assez stressant de conduire là bas, surtout que contrairement à ce qu’on a pu constater depuis le début de notre séjour les automobilistes sont beaucoup moins civilisés dans cette ville.

Petit arrêt chez In n’ Out pour le déjeuner

Après avoir fait une petite pause à notre petit hôtel situé à Redondo Beach, une ville de la banlieue proche de LA, nous reprenons la voiture pour nous rendre aux studios Warner Bros. Nous avons des billets pour assister au tournage de « Conan », une de nos émissions américaines préférée que nous regardons très souvent depuis la France. Seulement 20 miles nous séparent des studios mais on met plus d’1h pour y arriver, merci les bouchons…

Conan est un d’un des nombreux « Late Night show » des USA, des émissions de type talk show avec des présentateurs qui sont de véritables vedettes ici (Jimmy Fallon, Conan, Seth Meyers, John Oliver…), et qui passent assez tard le soir. Il n’existe pas vraiment d’équivalent en France d’ailleurs.

On s’approche ^^

Bref nous arrivons au parking des studios (les mêmes que nous avions visité en 2013 d’ailleurs) vers 16h30, l’heure limite était 18h mais les billets étaient donnés en surbooking donc 1er arrivés 1er servis. Il y a déjà un peu de monde mais nous récupérons nos places sans problème, excités comme des petits fous.

On a nos places !

Après nous avoir conduit au « stage 15 », le bâtiment qui héberge le show, nous voici assis en tant que public de Conan, une expérience inoubliable pour nous. En plus par chance les invités étaient intéressants : l’acteur Kevin Bacon, un homme politique (ancien secrétaire de Bush) et une comique. L’émission est tournée d’une seule traite avec quelques pauses entre les invités, le professionnalisme du présentateur et des personnes à ses côtés est impressionnant. Petit extrait disponible ici si vous voulez : http://teamcoco.com/video/kevin-bacon-tbt-pic?playlist=featured-videos

Le plateau de Conan

Après cette expérience nous allons faire le plein dans une station sur le trajet de retour vers notre hôtel, et cela nous donne l’occasion de nous rendre compte une fois de plus que Los Angeles n’est pas une ville très rassurante : plusieurs personnes très louches tournent autour de la voiture, et il suffit que Timothé s’éloigne pour aller payer pour que l’une d’entre elles commence à laver la voiture malgré avoir refusé avec insistance. Et encore on était dans un quartier plutôt bien fréquenté de la ville, ça ne donne vraiment pas envie de mettre les pieds ailleurs.

A demain !

Jour 16 : Laughlin

Publié le by ethomit dans Blog | Laisser un commentaire  

Pour une fois nous avons prévu une journée assez tranquille, puisque l’objectif principal est de se rapprocher de Los Angeles qui se trouve trop loin pour faire le trajet d’une seule traite. On en profite donc pour se lever vers 9h, ça fait du bien après 2 semaines à se réveiller à 7h ou moins.

En chemin on s’arrête à Kingman pour manger un burger chez Five Guys et faire quelques emplettes chez PetSmart et PetCo non loin de là (c’est devenu une habitude on ramène toujours de petits cadeaux pour nos animaux). Vers 15h nous voilà à notre étape du jour, Laughlin dans le Nevada. Aussi surnommée « petite Las Vegas » cette ville a assez peu d’intérêt si on n’aime pas les casinos.

On en profite donc pour aller au cinéma voir le dernier Mission Impossible, très sympa comme film. Nous sommes encore une fois étonnés par la taille des portions de Popcorn et des boissons vendues au cinéma, d’autant plus que de nombreuses personnes sont allées se resservir pendant la séance (free refill). Pour la petite histoire le popcorn au Etats Unis est salé, c’est bizarre mais on s’y fait.

On trouve quand même quelque chose d’intéressant puisque l’un des casinos, le Riverside, propose une exposition gratuite de vieilles voitures américaines, qui vaut vraiment le coup d’oeil.

 

On tente notre chance à quelques machines à sous sans succès avant de finir la journée par un bon cocktail.

Jour 15 : Grand Canyon

Publié le by ethomit dans Blog | Laisser un commentaire  

Notre hôtel pour 2 nuits est le « Grand Canyon Railway Hotel », et nous découvrons par hasard qu’il existe un train qui relie Williams (la ville où nous sommes actuellement) et le Grand Canyon, dont l’entrée est située à environ 1h en voiture.

C’est un chemin de fer historique qui a été conservé quasiment tel quel et semble très apprécié par les touristes. En tout cas c’est une façon très originale de faire le trajet, ça change de la voiture. La salle où nous prenons notre petit déjeuner est même décorée avec un petit train miniature qui fait le tour au plafond, plutôt marrant.

Bref vous l’avez compris le célèbre Grand Canyon est notre destination du jour. Comme à notre 1ère visite en 2013 nous sommes accueillis par un petit orage, ça doit être la coutume ici (plus sérieusement c’est très courant en été). La pluie s’arrête en début d’après midi, et après une petite randonnée le long du canyon nous tentons de prendre le bus pour accéder à une zone interdite aux voitures individuelles. Malheureusement une énorme foule fait la queue à l’arrêt de bus et étant donné qu’il y en a un tous les 15min environ on estime notre attente à au moins 1h…

Un peu dépités, on reprend notre voiture pour aller vers l’Est, où une route accessible à tous permet de longer le Canyon. Le temps est encore assez maussade mais le soleil finit par se montrer en fin d’après midi, heureusement que ce n’est pas la 1ère fois qu’on vient car on aurait été un peu déçu dans le cas contraire. On termine notre visite sur le site de la Desert Tower avec une magnifique vue sur le Canyon et la rivière du Colorado, qu’on aperçoit très nettement car gonflée par les pluies récentes.

Même si le Grand Canyon reste un lieu exceptionnel, un spectacle à voir de ses propres yeux au moins une fois dans sa vie, cette journée a été un peu en demi-teinte. En effet le site est littéralement assailli par les touristes, et il est difficile de trouver un seul endroit avec un peu de tranquillité. Cette merveille de la nature mérite d’être admirée en silence en profitant simplement du paysage, mais c’est quasiment mission impossible, même en s’éloignant en voiture. On est peut être devenus difficiles après tous les lieux magnifiques parcourus depuis 15 jours mais c’est la triste vérité.

Demain si le temps le permet (la météo s’annonce mitigée) nous prévoyons de visiter un parc animalier à 5min de notre hôtel, avant de rejoindre le Nevada pour notre prochaine étape qui nous rapprochera de Los Angeles.

Jour 14 : Horseshoe Bend, Lower Antelope Caynon, Williams

Publié le by ethomit dans Blog | Laisser un commentaire  

Ce matin nous roulons pendant 15min pour rejoindre le site du « Horseshoe Bend ». Il s’agit d’une partie du Grand Canyon (où nous serons demain) où la rivière du Colorado fait un coude, ce qui rend la vue particulièrement agréable. Une petite randonnée de 30min permet de s’y rendre depuis le parking. Il est 9h et pourtant le soleil tape déjà bien, même s’il ne fait « que » 30° (maintenant qu’on a vécu 47° on relativise) on arrive en haut du Canyon déjà bien en sueur.

Ce n’est pas grave car le spectacle qui se dresse devant nous nous fait rapidement oublier la chaleur :

Le Horseshoe Bend

On prend quelques photos même si ça s’avère assez difficile car aucune barrière ne protège le site (heureusement d’ailleurs, ça gâcherait le paysage) et ayant le vertige tous les deux il nous est difficile de nous approcher du bord du canyon. Contrairement à d’autres touristes qui prennent des risques inconsidérés (il y a déjà eu des morts sur ce site, on comprend pourquoi).

Après cette 1ère visite de la journée nous tentons notre chance au Lower Antelope Canyon, pour voir s’il reste des places pour le visiter aujourd’hui. Après 30min d’attente à l’entrée du site nous avons l’agréable surprise d’apprendre qu’il reste des places pour l’excursion de 14h, on s’empresse de réserver 2 places (20$ par personne + les 8$ pour accéder au site).

Nous avons tout juste le temps d’aller manger de délicieux wings de poulets en ville avant de revenir pour commencer la visite. Contrairement au Upper Canyon qu’on a fait hier on accède au Lower directement à pieds. L’accès se fait par le haut, et plusieurs échelles permettent de descendre tout en bas du Canyon. C’est aussi joli que le Upper Canyon, à la fois similaire dans la forme mais différent car le tracé est plus long, plus sinueux et parfois encore plus étroit. Par exemple certains passages nous obligent à nous mettre de profil pour passer, sans compter les échelles très abruptes pour passer d’un niveau à l’autre.

Après environ 1h15 nous sortons du Canyon, un orage commence à s’abattre et nous avons de la chance car les visites pour la journée sont stoppées à cause de ça. Pour la petite histoire les 2 Canyons sont immédiatement évacués et fermés en cas de forte pluie (phénomène des Flash Floods) car ils sont très rapidement remplis par l’eau qui s’écoule alors à l’intérieur, parfois jusqu’en haut ! Cela peut donc être très dangereux dans ce cas là, des touristes y ont d’ailleurs perdus la vie il y a quelques années (ils n’ont pas suivi les consignes), et au moindre signe de pluie les guides se concertent pour décider ou non d’évacuer. Néanmoins on se sentait en sécurité et bien encadrés, les guides en rajoutent peut être un peu pour nous obliger à suivre les règles en cas de problème.

Bref c’était une visite inoubliable de plus, et des superbes photos à rajouter à notre collection :

Pour finir la journée nous partons vers Williams dans l’Arizona, car demain on visite le Grand Caynon (danse de la joie !)

Jour 13 : Monument Valley, Lake Powell et Upper Antelope Canyon

Publié le by ethomit dans Blog | Laisser un commentaire  

Réveil difficile à 5h30 pour tenter d’admirer le lever du soleil sur Monument Valley. Le temps maussade d’hier est encore un peu présent, ce qui fait que de la brume et des nuages gâchent complètement le spectacle, dommage on se contentera des photos des autres vues sur internet.

Pas terrible ce lever de soleil

Se lever très tôt a quand même pour avantage de nous permettre d’être parmi les premiers à prendre notre petit déjeuner, et à nous lancer sur la piste réservée aux voitures avant que la horde de touristes n’envahisse le site.


Les nuages se sont dissipés et un grand ciel bleu nous accompagne dans notre balade qui durera près de 3h, avec de multiples arrêts. La pluie de la veille a tamisé le sable ce qui rend la route un peu plus agréable même si certains endroits ont bien secoués notre véhicule.

Ce « scenic drive » permet de s’approcher des diverses formations rocheuses afin de les voir sous un autre angle. C’est particulèrement impressionnant quand nous arrivons à l’autre bout du chemin, complètement à l’opposé de la vue que nous avions depuis notre chalet, le paysage y est encore plus sublime !

On dirait presque une peinture

Nous rendons les clés de notre chalet pour prendre la direction de Page, à environ 2h30 de là. Page est une petite ville fondée en 1957 (oui c’est très jeune comme ville pour nous les français) et qui se situe près du Lake Powell et d’Antelope Canyon. Le Lake Powell est un lac artificiel et pourtant on dirait qu’il a toujours été ici, il s’intègre parfaitement au paysage. Le barrage sert à fournir une partie de l’électricité de la région, et le lac est très prisé pour s’y baigner ou faire des tours en bateau.
Nous avions réservé pour 10h du matin une excursion dans Upper Antelope Canyon, un canyon souterrain très réputé (il y en a deux à quelques centaines de mètres l’un de l’autre, le Upper et le Lower). Mais comme vous l’avez constaté le mauvais temps à Monument Valley la veille nous a fait prendre du retard, et nous arrivons vers 14h sur le site du canyon. La personne à l’entrée nous indique que tout est déjà complet (on s’en doutait) et qu’il faut revenir demain à 8h pour réserver. Timothé avait lu sur internet que des agences sur Page proposaient aussi des excursions, on se rend dans la 1ère qu’on trouve et bingo il leur reste des places pour 17h. L’excursion coûte quand même 48$ par personne.

Après avoir déposé nos affaires à l’hôtel, l’agence emmène notre groupe en 4×4 à l’entrée du canyon. La route qui y mène est impraticable pour des véhicules normaux, et de toute façon il faut être accompagné par un guide indien. Dès l’entrée dans le canyon nous sommes tout simplement éblouis, ce site est une merveille de la nature. La faille qui constitue le canyon est très étroite, par endroit une seule personne peut y avancer. Etant donné la popularité du site il y a du monde et notre guide impose une cadence assez rapide, tout en prenant le temps de nous donner les meilleurs endroits pour faire des photos.

On resort de là complètement sous le charme, décidément cette région des Etats-Unis nous réserve encore et toujours des surprises. Voici quelques photos, sans aucun trucage :

 

 

Demain nous allons essayer de faire le Lower Antelope Canyon avant de reprendre la route, pourvu qu’il reste des places !

Jour 12 : Monument Valley

Publié le by ethomit dans Blog | Laisser un commentaire  

Déjà le 12ème jour de notre aventure, on n’a pas envie que ça s’arrête. Sur la route on s’arrête à « Bluff », une toute petite ville qui possède un site historique montrant la vie des pionniers qui ont contribué à bâtir les Etats Unis.

Petit retour dans le temps

Nous sommes accueillis par quelques explications de volontaires en costume d’époque, et on visite la petite ville reconstituée, avec les habitations telles qu’elles étaient à l’époque, c’est à dire minuscules et rudimentaires. Pour ces pionniers, il était très dur de faire vivre une famille, encore plus avec de nombreux enfants. Bref nous avons adoré cette petit halte, d’autant plus que nous nous sommes arrêtés là complètement par hasard.

On the road again

Notre destination du jour est Monument Valley. Il s’agit d’un endroit où nous sommes déjà allé en 2013 et que nous avions adoré. Situé dans un territoire indien, Monument Valley est un désert parsemé d’immenses formations rocheuses, qui ont toutes des significations bien précises pour les indigènes. Cet endroit dégage quelque chose d’assez inexplicable, et même lors de cette 2ème visite on ne peut que rester bouche bée devant ce paysage.

Monument Valley

Nous y arrivons vers midi, après avoir discuté avec un indien très sympathique qui vendait des bijoux faits main au bord de la route. Stéphanie y a trouvé un très beau collier, et il nous a expliqué la façon dont il les fabrique et la signification des différents symboles qui le composent. Il faut savoir que les indiens d’Amérique (je préfère d’ailleurs le terme « Native Americans ») vivent encore de façon assez recluse pour certains, et vivent surtout du tourisme et de la fabrication d’objets artisanaux.

Même sous la pluie c’est beau

Après un rapide repas à l’unique restaurant du site, nous prenons notre voiture pour nous diriger sur la « Scenic Drive », une piste en terre qui permet de faire le tour du site et de ses plus beaux points de vue. Malheureusement le vent se lève et le tonnerre commence à gronder, on décide de faire demi-tour pour éviter d’être coincés (car la pluie et le sable rouge ne font pas bon ménage, surtout que la route est très peu entretenue). Ce n’est que partie remise pour demain.

En fin d’après midi on récupère les clés de notre « Cabin », un petit chalet en bois disposant d’une superbe vue sur le désert et ses fameuses formations rocheuses. L’endroit est superbe et très reposant, malgré la pluie on reste de longues minutes sur notre terrasse à admirer la vue.

Jolie vue n’est ce pas ?

D’ailleurs notre habitation ne possède même pas de TV, car le paysage visible depuis l’immense baie vitrée suffit !

Demain nous prévoyons de mettre le réveil à 5h du matin pour profiter du lever du soleil qui parait-il est à ne manquer sous aucun prétexte !

Jour 11 : Canyonlands

Publié le by ethomit dans Blog | Laisser un commentaire  
Aujourd’hui encore un parc au programme, celui de Canyonlands. Il est très proche de celui de Arches que nous avons fait hier, mais vraiment différent. Tout d’abord Canyonlands est beaucoup plus grand, et est découpé en 4 districts, dont certains sont accessibles uniquement avec un 4×4 ou même carrément en bateau ! N’étant équipés que d’une voiture « normale » nous portons notre dévolu sur « Island in the sky », le district le plus accessible.
Il porte bien son nom car après une ascension de quelques minutes on se retrouve tout en haut du plateau qui surplombe les différents caynons, on croirait presque rouler dans le ciel ! Comme souvent dans les parcs une route permet de naviguer d’un point de vue à un autre, ce que nous faisons avec joie en nous arrêtant pour de nombreuses pauses photos. On vous laisse profiter de quelques unes d’entre elles.
Arrivés au « Grand Point View » nous partons pour une randonnée d’1h environ pour découvrir le « Upheaval Dome », un énorme cratère formé soit par une météorite, soit à cause d’une déformation géologique (ça restera un mystère, d’ailleurs les scientifiques n’ont toujours pas tranché). La vue est superbe et on ne regrette pas d’avoir grimpé dans les massifs rocheux pour y accéder.
Après cette 1ère parenthèse sportive nous reprenons la voiture pour nous rendre au point de départ d’un sentier qui mène à la « Messa Arch ». On pensait avoir vu de magnifiques arches hier mais au bout de 15min de marche cette dernière est tout simplement la plus impressionnante de notre séjour : elle est assez petite mais elle se situe tout en haut du canyon et son ouverture donne directement sur le vide, telle une fenêtre sur le paysage environnant. Contrairement à nous il ne faut pas avoir le vertige pour s’en approcher, il y a même un fou qui a marché quelques mètres sur l’arche devant nous !
(Encore une fois les photos ne rendent pas compte de la beauté du lieu)
Le soleil commence déjà à se coucher, on rejoint Moab avec une fois de plus des étoiles plein les yeux, décidément cette région est magique.

Jour 10 : Arches National Park et Moab

Publié le by ethomit dans Blog | Laisser un commentaire  
Après une nuit réparatrice (merci les King Size Bed Américains !), nous voici de nouveau en route pour le parc national Arches qui comme son nom l’indique regroupe des arches formées dans les pierres à cause de l’érosion. Juste en partant de Capitol Reef on s’arrête pour prendre en photo l’école historique de la ville, se situant dans une minuscule maison, dont l’intérieur a été conservé tel qu’il était à l’époque.

L’école historique de la ville

 Par chance nous tombons nez à nez avec 2 cerfs, dont l’un a des bois déjà très développés, l’autre étant plus jeune.

Coucou toi

Nous prenons quelques photos avant de reprendre la route pour Arches. Ce parc est impressionnant car il comporte plus d’un millier d’arches, mais seulement quelques unes sont accessibles facilement en voiture ou par un chemin de randonnée. D’ailleurs ces quelques arches ont été baptisées !

Une arche au loin

Il n’est pas très étendu, néanmoins, il faut une fois de plus gagner en altitude pour apercevoir les premières arches. Mais avant cela, nous nous rendons près du célèbre « Balanced Rock », qui est un gros rocher qui semble tenir en équilibre au dessus d’un plus petit, et ça à plus de 30 mètres de haut ! C’est vraiment impressionnant et on se demande s’il ne va pas tomber à tout moment.

Le Balanced Rock

Ensuite, nous voyons plusieurs arches tout au long du parcours, dont certaines nécessitent quelques minutes de marche sous un soleil de plomb à plus de 38°. Heureusement que nous avions acheté une glacière au début de notre périple, elle nous est bien utile, merci TIM pour cette brillante idée ! Les arches sont vraiment différentes les unes des autres, et c’est à chaque fois une découverte pour nous.

Certaines arches sont d’une taille impressionnante

La « Delicate Arch » (vu de très loin)

Après avoir passé plus de six heures dans le parc, nous en avons fait le tour complet ! C’est d’ailleurs le premier parc que l’on a le temps de faire en entier.
Le soir venu, nous découvrons notre motel à Moab, une petite ville typique de l’Utah avec ses magasins de manufacture indienne, ses saloons, et ses habitants Mormons qui vont faire leurs courses pour des familles très nombreuses (9 enfants est une petite moyenne dans l’Utah, imaginez notre surprise !) Nous en profitons nous aussi pour remplir notre frigo, car nous passons pour une fois deux nuits d’affilée dans notre hôtel, et là encore, l’étonnement est au rendez-vous, tous les produits du magasin sont en proportions énormes : nous n’avons pas pu trouver de bouteille de jus d’orange de moins d’un litre et demi, idem pour le gel douche qui se vend par 750ml minimum ! Sans parler de l’alimentation très grasse et sucrée qui inonde les rayons : énormément de plats préparés, avec toujours beaucoup de sauce, et au moins du Bacon ou du Cheddar.
Contrairement à la Californie où les habitants sont très ouverts, ici on ressent bien que nous sommes des étrangers, et la mentalité mormone n’est pas des plus aisées à comprendre. Heureusement, les paysages magnifiques et les parcs sont la raison de nous donner le sourire ! à demain !

Jour 9 : Bryce Canyon et Capitol Reef

Publié le by ethomit dans Blog | Laisser un commentaire  

Ce matin réveil assez tôt (vous commencez à connaître la rengaine) car nous avons prévu de faire une randonnée carrément à l’intérieur de Bryce Canyon. Et étant donné la température extérieure (plus de 30 degrés) il vaut mieux qu’on parte avant que la chaleur se fasse trop ressentir. Vers 9h30 nous voilà donc en route pour le « Navajo Loop », un sentier d’environ 2km parmi les plus populaires du parc et qui permet de descendre tout en bas du parc pour admirer les fameux Hoodoos (il s’agit du nom des formations rocheuses à la forme si particulière) sous un autre angle.

Le parcours démarre par une descente assez abrupte qui serpente à travers les immenses massifs de roche, après quelques minutes à peine la vue est déjà magnifique.

ça descend fort

 

On continue pour arriver en bas et on en profite encore pour admirer le paysage qui défile sous nos yeux.

On continue la descente, les parois se resserrent

Vous êtes sûr que c’est par là ?

Nous voilà déjà arrivés à la fin de notre sentier, et la montée finale est encore plus rude que la descente initiale, on arrive au sommet bien fatigués mais ça valait vraiment le coup. Il nous aura fallu quand même 2h, en prenant bien notre temps.

Les hoodoos vus d’en bas

Si vous allez à Bryce Canyon un jour c’est à faire absolument.

En début d’après midi nous reprenons la route pour Capitol Reef, notre prochaine étape. Notre motel est très charmant, et notre chambre possède une très belle vue sur les montagnes de la région. On pose nos affaires et nous partons pour découvrir le parc national de Capitol Reef qui se trouve à 5min de là. Il s’agit d’un parc moins connu et moins fréquenté, probablement parce qu’il est assez éloigné de tout.

Capitol Reef

Malheureusement on n’en verra pas grand chose car la route principale était fermée au bout de quelques kilomètres à cause des risques d’inondation (il faisait beau temps mais un orage même court peut déclencher de très dangereuses coulées de boue).

Dommage…

On a quand même pu profiter de quelques paysages intéressants, mais après ce qu’on a vu depuis le début de notre périple il en faut plus pour nous éblouir.

Par chance notre motel possède une piscine et même un grand jacuzzi, où nous finissons cette longue journée, avec en prime une très belle vue.

Le rêve non ?